ACCUEIL
Joël LORAND Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

galerie-art-lorand-PORTRAIT.jpg 

Photo atelier : © Julie Lemonnier

Non joel Lorand n'abuse pas d’hallucinogènes, ni d'un quelconque psychotrope.
I
l serait d'une sobriété maladive s'il ne dépendait pas d'une dévorante addiction.... 

 Joël LORAND : La parade des monstres

Non joel Lorand n'abuse pas d’hallucinogènes, ni d'un quelconque psychotrope. Il serait d'une sobriété maladive s'il ne dépendait pas d'une dévorante addiction qui le fait souffrir autant physiquement  (tendinites, d'ampoules etc..) que psychiquement  (insomnies, cauchemards etc…) . Cette obsession c’est le dessin ! Une pratique qu’il maitrise avec une dextérité et une finesse des plus singulières.

 Après les personnages floricoles, les mutations, les négatifs,  les oiseaux improbables, Lorand se plonge dans une nouvelle série, les Freaks.
L'artiste visionnaire dévoile ainsi  ce carnaval de monstres sympathiques, sans cesse renouvelé.  Lorand est un créateur dans le sens de l’invention : il se plaint de n'avoir le temps de poser sur le papier, le carton, ce flot intarissable de créatures qui hante joyeusement son esprit avant de reposer sur ses compositions.

 Son univers hypnotique nous absorbe lentement, irrésistiblement ! Les plus grands dessins demandent de l’attention ; On y pénètre peu à peu pour s'y perdre, y découvrir un univers complexe, foisonnant, avec une lecture à 2 niveaux. 

Cet autodidacte expose en France , en Autriche, en Angleterre, aux Etats-Unis ....  Les lieux les plus prestigieux qui l'ont reçu sont : Le New York Art Fair ( la plus grande foire d'art but et Outsider au monde) , Le musée Gugging en Autriche. Pour la France on peut citer La Halle Saint Pierre,  le Musée Ingres de Montauban, le Musée Robert Tatin, Le site de la Création Franche ....

 

 
< Précédent   Suivant >